Savoir appeler les secours

Bon à savoir

 

191 et 196, deux nouveaux numéros d’appel d’urgence créés en France

7 juin 2014

En plus des numéros d’urgence existants, la France se dote de deux numéros destinés au secours spécialisé dans les urgences aéronautiques et les urgences maritimes. Cette décision a été publiée au journal officiel du 5 juin 2014. 19X

Il s’agit de deux numéros à trois chiffres commençant par 19. D’une manière générale, les numéros commençant par 19 seront désormais réservés aux appels d’urgence. Ainsi à l’avenir d’autres numéros d’urgence commençant par 19 pourront être mis en œuvre.

196

Le 196 pour les urgences maritimes

Concernant les secours relatifs urgences maritimes, les appels aboutiront via le numéro d’appel gratuit 196 aux CROSS, centres régionaux opérationnels de surveillance et de sauvetage maritime. Ce numéro a été choisi car il rappelle le canal 16 de la VHF et l’ancien numéro 16 16, ce dernier étant hors service depuis juillet 2011. Les CROSS sont des services spécialisés de la direction des affaires maritimes qui ont la responsabilité des opérations de secours en mer en coordonnant les moyens de recherche et de sauvetage. Rappelons qu’en mer, c’est le canal 16 de la VHF qui est le moyen le plus approprié pour donner l’alerte et communiquer avec les sauveteurs, le 196 étant plutôt destiné aux appels effectués depuis la terre ferme, par exemple par des témoins constatant la présence d’une embarcation en détresse depuis le rivage .

Le 191 pour les urgences aéronautiques

Les centres de coordination et de sauvetage (CCS) de l’aviation se voient attribuer le numéro 191. Ces centres également appelés « Rescue Coordination Center » ou RCC sont placés sous le commandement opérationnel de l’armée de l’air. Ils ont pour mission de rechercher les aéronefs en détresse et d’en secourir les occupants, de participer à des missions d’assistance en vol, et plus généralement de participer à toute mission de secours sur demande des autorités. Il existe quatre RCC en France métropolitaine qui devraient prochainement être regroupés à Limonest (base aérienne de Lyon Mont-Verdun).

Dans le cas des aéronefs, l’alerte est normalement transmise automatiquement par une balise de détresse repérée par des moyens satellitaires . Toutefois certains aéronefs n’en sont pas dotés, notamment dans le cadre de l’aviation légère et de loisirs. Dans ce cas l’alerte peut être transmise directement par le pilote lui-même. Également, l’alerte émane parfois de proches inquiets de ne pas voir rentrer un pilote après un vol.

Le tableau suivant présente la liste des numéros d’urgence désormais en service en France pour lesquelles l’appel est gratuit, et les opérateurs mettent à la disposition des services de secours les données de localisation de l’appelant par un procédé sécurisé.

NUMÉRO SERVICE
112 Numéro d’urgence paneuropéen
15 Urgence médicale – Samu
17 Police-secours
18 Pompiers
115 Samu social
119 Enfance maltraitée
116000 Enfants disparus
114 Numéro d’urgence pour personnes déficientes auditives 
191 Urgence aéronautique – CCS
196 Urgence maritime – CROSS

Une réflexion sur « Savoir appeler les secours »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.